ReVe - ViSioN
ReVe - ViSioN

Contact

Fabrice Andrieu

« La salle d’un restaurant est une scène de théâtre. »

 

 

Fabrice Andrieu est formateur en service de salle sur le campus FERRANDI  de Jouy-en-Josas depuis dix-sept ans. Dix-sept belles années de passion partagée, de plaisir et d’attention à la personne et de travail d’équipe.

Diplômé de la première promotion nationale de Bac professionnels FERRANDI Paris en 1989, il commence son parcours en enchaînant plusieurs enseignes prestigieuses dont Le Fouquet’s sur les Champs Elysées, le Pullman à Versailles et le Trianon Palace. Il arrive sur le site de Jouy en Josas en 2000 en remplacement d’un professeur. Conquis par le climat chaleureux et familial du campus, il ne le quittera plus.

Fabrice enseigne une variété de disciplines à des effectifs de seconde, première et terminale, qu’il suit également en entreprise. Dans un souci d’adaptation, le formateur pratique le système de la classe inversée : chaque étudiant se voit attribuer une fonction spécifique et l’enseigne au reste de la brigade, pour ainsi se familiariser avec le travail d’équipe. Il trouve beaucoup de plaisir à pousser ses jeunes au maximum de leurs capacités, car rien n’est plus gratifiant, pour lui, que de les voir évoluer et grandir. Fabrice sait valoriser leurs atouts et utilise les outils multimédias pour les intégrer à ses cours.

Le service en salle, c’est aussi l’opportunité pour les étudiants d’entamer un travail de richesse personnelle, à travers le respect de soi-même et une tenue irréprochable. A cet âge où le besoin de reconnaissance est essentiel, ils peuvent donc trouver une grande valorisation dans leur apprentissage. Fabrice leur offre l’opportunité de participer à des événements prestigieux qui promeuvent également l’image de FERRANDI Paris : le Sirha, le salon Taste of Paris, le MAF ou la Coupe Georges Baptiste (concours de salle).

Les Arts de la table, c’est l’accompagnement du client depuis l’accueil en salle jusqu’à la prise de congé. C’est aussi la finition des plats, le découpage, le flambage, le service du vin et du fromage et le bar. Fabrice aime l’esprit de famille qui règne dans les restaurants, et le souci constant de faire plaisir, d’établir un savant dosage d’attention et de discrétion. Fabrice marque une préférence pour les mariages « C’est un métier de prestation et de spectacle, la salle de restaurant est une scène de théâtre dont les cuisines sont les coulisses. » Fabrice réalise par ce biais un rêve d’enfant : être comédien. 

Nom:*
Adresse email:*
Message:*
 
Veuillez entrer le code.:

Remarque : Les champs suivis d'un astérisque * sont obligatoires.

A LA SEMAINE

RAPPEL

Le carnet de liaison est à compléter et à faire signer à la fin de chaque période CFA / ENTREPRISE.

Merci d'en prendre note sous peine de sanction....

EMPLOI DU TEMPS

Pour rejoindre votre emploi du temps directement cliquez ICI.

 

Pour rejoindre votre accès à Black Board cliquez ICI.

REFERENCIEL & QUESTIONS SUR L'APPRENTISSAGE

Vous vous posez des questions sur votre formation et l'apprentissage...

un site très intéressant et complet: 

www.lapprenti.com

 

REFERENCIEL BAC PRO RESTAURANT 3 ANS
Referentiel_Bac_Pro_CSR.pdf
Document Adobe Acrobat [554.4 KB]
RÉFÉRENTIEL BTS MANAGEMENT EN HÔTELLERIE RESTAURATION
Projet BTS MHR version 7 novembre 2017 p[...]
Document Adobe Acrobat [1.9 MB]
Visite du site au 01er septembre 2018
Nombre de visiteurs au 01er septembre 2012

PETITE PENSEE DU JOUR.

Il était une fois quatre personnes qui
s’appelaient

 

TOUT LE MONDE, QUELQU’UN, CHACUN, PERSONNE.

 

Il y avait un important travail à faire.

 

On a demandé à TOUT LE MONDE de le faire.

 

TOUT LE MONDE était persuadé que QUELQU’UN le ferait.

 

CHACUN aurait pu le faire mais c’est PERSONNE qui le fit.

 

QUELQU’UN se fâcha parce que c’était le travail de TOUT LE MONDE.

 

TOUT LE MONDE pensa que CHACUN pourrait le faire, mais PERSONNE réalisa que TOUT LE MONDE ne pouvait pas le faire.

 

En fin de compte, TOUT LE MONDE fit des reproches à QUELQU’UN, parce que PERSONNE avait fait ce que CHACUN aurait pu faire.

 

Moralité

Il faut savoir dire : moi je le fais.

 

*

***

*

BATTANT

contre

PERDANT

 

LE PERDANT   pose toujours un problème.

LE BATTANT   apporte toujours une solution. 

 

LE PERDANT   a toujours des excuses.

LE BATTANT   a toujours un plan.

 

LE PERDANT   dit: "ce n'est pas mon affaire."

LE BATTANT   dis: "je le fais."

 

LE PERDANT   voit un problème à chaque solution.

LE BATTANT   voit une solution à chaque problème.

 

LE PERDANT   pense que c'est réalisable mais trop difficile.

LE BATTANT   pense que c'est difficile mais réalisable.

 

A MEDITER

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Fabrice Andrieu